Pradines

Contenucheap grant writing services does money buy happiness synthesis essay is my paper plagiarized annotated bibliography in apa free bibliography online hate doing homework my child research papers for fire service homework helps you
Accessibilité
Mairie d'Espalais
19 rue du Barry
82400 Espalais
Tél/Fax:+33 (0)5 63 39 64 85

Agenda

Illustration de « Concours de belote d'avril » 05/04/24 Concours de belote d'avril
à 21 h 00 précises à la salle des fêtes. Inscriptions à partir de 20 h 00. Des lots seront remis à tous les participants. Venez nombreux
Illustration de « Concours de belote de mai » 03/05/24 Concours de belote de mai
à 21 h 00 précises à la salle des fêtes. Inscriptions à partir de 20 h 00. Des lots seront remis à tous les participants. Venez nombreux
Illustration de « Concours de belote de juin » 07/06/24 Concours de belote de juin
à 21 h 00 précises à la salle des fêtes. Inscriptions à partir de 20 h 00. Des lots seront remis à tous les participants. Venez nombreux

Accs direct

Carte interactive


Carte interactive
Vous êtes ici :  Accueil /Découvrir Espalais / Histoire / Les origines
Les origines

 

Aucun document ne permet de préciser l'origine d'Espalais, dont le nom vient du latin "Palatius", mais on peut y trouver un lien avec les vicomtes de Lomagne et d'Auvillar, la fille d'Anne de Goth ayant épousé Jehan de Carmentran ; l'un de leurs descendants devait devenir, plus tard, le premier maire de la commune.

La tutelle d'Auvillar sur Espalais cessa officiellement sous Henri IV, en 1598. A cette date fut créée la baronnie d'Espalais, indépendante des vicomtes d'Auvillar.

Jusqu'à la Révolution la paroisse principale, qui était rattachée au diocèse d'AGEN, avait son siège à l'extrémité sud-ouest de la commune actuelle, près du hameau de Bayne.

Ce toponyme, issu d'un terme gaulois qui signifie "boue", s'explique par la situation géographique en bordure de la Garonne, dont le lit s'est déplacé au cours des siècles. C'est ainsi qu'elle submergea l'église Notre-Dame qui était le siège d'un prieuré de l'abbaye Saint-Martial de Limoges. Reconstruite plus haut, elle fut démolie sous le Premier Empire.

Espalais, qui dépendait de l'évêché d'Agen, ne devînt paroisse qu'en 1790. Elle eut néanmoins, dès le XIII siècle, son église dédiée à Saint-Orens, ermite du Gévaudan et évêque d'Auch au IV siècle.

D’après documents de Marcel MOLLE Maire d’ESPALAIS